#conference #ecommerce #retail - Aix en Provence - 17 mai 2016

Breaking news #shake16

Des infos #ecommerce et #retail
1
Juin

Shake a fait trembler l’e-commerce français lors de son édition 2016 ! @ShakeEvent

Pour la troisième année consécutive, le 17 mai dernier, « Shake your e-commerce & retail » a secoué le secteur du digital en général, et l’e-commerce en particulier. Cette année, l’événement a fait émerger un nouveau concept, celui de la « thank you economy » !

« Shake », parce qu’il est temps de secouer l’e-commerce…

L’histoire commence en 2014, lorsque Hervé Bourdon, fondateur et président de l’association de commerçants en ligne eCom Provence et dirigeant de l’agence sud d’un éditeur de logiciels de gestion et de commerce multicanal, Web et Solutions, décide de créer l’événement « Shake your ecommerce & retail ».

logo_shake_400

Hervé commente à ce propos :

« Shake répond à plusieurs attentes qui se conjuguent favorablement. Les besoins des commerçants en ligne de se rencontrer et de conjuguer leurs forces pour développer leur business ; le souhait des fournisseurs de trouver de nouveaux marchands pour utiliser leurs produits et l’urgence à mettre en valeur le territoire provençal sur le devant de la scène. »

La « Thank you economy » en marche

Et pour cette troisième édition, qui s’est déroulée le 17 mai dernier à Aix-en- Provence, l’accent était mis sur la « Thank You Economy ».

L’occasion de s’interroger sur les raisons d’entreprendre, sur le choix de tel ou tel axe de développement. Car c’est bien en menant une réflexion de fond préalable que la relation client peut s’enrichir.

Hervé souligne à ce titre :

« Nous avons prouvé qu’une réflexion de fond était porteuse de fruits et retenait l’intérêt d’un grand nombre de dirigeants d’entreprise. »

 

banniere-shake2016-728x90

 

Quand au concept de la Thank you economy, il poursuit :

« La Thank you economy, c’est la gratitude, les intentions positives, l’enthousiasme pour entreprendre. Nous disons merci à nos sponsors et partenaires (spéciale dédicace à Web et Solutions, au GEPA)… et à nos visiteurs ! »

Shake 2016 en quelques chiffres…

Pour ce troisième rendez-vous autour du digital et du ecommerce en Provence, les chiffres sont là pour souligner le succès et l’attente des professionnels en la matière. Shake 2016, c’était en effet :

– 1 200 visiteurs,

– 40 ateliers pratiques,

– 69 exposants,

– 5 plénières avec 30 speakers de renom du commerce, du e-commerce, de la stratégie, des éditeurs de logiciels et fournisseurs de services,

500 RDV d’affaires qualifiés, dont 50% honorés.

Shake 2016, c’était aussi des nouveautés, avec notamment des rendez-vous d’affaires et un BoostCamp. Hervé raconte :

« Shake se conçoit comme une vraie place de marché où l’on vient pour faire du business, d’où les RDV d’affaires. Quant au #BoostCamp proposé aux speakers et exposants, il consiste en des ateliers destinés à renforcer leur capacité à prendre la parole, à développer leur réseau et à animer leurs stands pour renforcer leur présence à l’événement. »

Théâtre, chant, coaching, rencontres avec des coachs… le programme de ce premier BoostCamp était riche et a séduit les 36 stagiaires qui ont eu la chance d’y participer, alors que la demande était trois fois supérieure.

Et après ?

Forts du succès de Shake, les deux cofondateurs de l’événement et amis, Hervé Bourdon et Jacques Froissant, ne comptent bien sûr pas s’arrêter là et entendent bien continuer à secouer encore un peu plus l’e-commerce afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

Et le bouillonnant binôme fourmille d’idées pour la suite de l’aventure #Shake. Hervé dévoile quelques pistes de réflexion pour les prochaines éditions :

« Nous voulons étoffer le panel d’exposants et donner leur place à des start-up innovantes. Nous avons une vraie ambition de qualité et ne cherchons pas à faire venir plus de monde. Nous souhaitons également nous ouvrir sur l’international et offrir des services à valeur ajoutée aux exposants, avec notamment le #BoostCamp cette année. »

De la même manière, le projet et sa problématique pourraient prendre une dimension encore plus grande en trouvant l’appui et le soutien de décideurs publics et d’élus influents ; le commerce étant un enjeu citoyen ainsi qu’un levier de développement économique majeur. Et en interne, l’objectif est de structurer les équipes, de recruter et de s’équiper afin de pouvoir gérer l’activité tout au long de l’année.

Et avant ?

Avant, c’est donc Hervé, spécialiste du e-commerce depuis 1998, qui a une idée en discutant « boutique » avec des partenaires, comme Guilhem Gleizes de CibleWeb. Et il se dit alors, pourquoi pas créer un événement sympa autour du e-commerce ?

herve_bourdon-Jacques_froissant_shake_ecommerce

Il n’en faut pas plus pour convaincre son ami Jacques Froissant, fondateur du cabinet Altaïde Recrutement, qui n’hésite pas à faire fonctionner son carnet d’adresses. Résultat…

« Ça a un peu dégénéré la première année, mais de façon positive. On devait être une cinquantaine et on a été 500 ! Shake est une vitrine pour notre territoire. France Digitale a d’ailleurs choisi Shake pour faire passer le France Digitale Tour, une compétition de start-ups offrant 1,5 millions d’euros d’investissement. »